Sommaire

C'est par la toiture que la déperdition thermique est la plus importante. Elle représente environ 30 % des déperditions.

Les murs représentent 20 % de ces déperditions, les fenêtres 15 %, le plancher bas 10 % et les ponts thermiques 10 %. Face à ce constat, qu'ils soient aménagés ou non, il est important de bien isoler ses combles, nous allons faire le point.

Isolation sous toiture avec combles aménagés

Si vous décidez d'aménager vos combles, profitez-en donc pour isoler votre toiture :

  • La première chose à faire est de vérifier l'état de sa charpente et de sa couverture.
  • On constatera l'absence d'insectes xylophages (capricornes des maisons) ou de champignons (mérules).
  • On détectera le déplacement éventuel d'éléments de couverture (tuiles) afin de stopper tout risque d'infiltration d'eau dommageable à l'isolant.

Un écran sous toiture est nécessaire pour une bonne isolation sous toiture :

  • C'est une membrane mise en place entre les chevrons et la toiture lors de l'isolation.
  • Les fonctions de cette membrane sont la protection de la charpente des risques d'infiltration d'eau et la limitation des risques de soulèvement des éléments de couverture. Elle participe à l’étanchéité à l'air.

Comme la déperdition thermique en toiture est importante (environ de 30 % des déperditions), la résistance thermique (R) de notre système d’isolation mis en œuvre sous toiture devra être important.

Une ou deux couches pour son isolation sous toiture ?

On peut isoler en une ou deux couches d'isolant. Ce choix dépendra du type de charpente.

En charpente industrialisée à fermettes :

  • la conception de ce type de charpente permet la mise œuvre en une ou deux couches d'isolant ;
  • la plus adaptée à l'aménagement de combles est l’isolation en une couche, car elle évite la perte de volume habitable ;
  • on dispose l'isolant entre les fermettes, l'absence de pannes due à la faible distance entre chaque fermette permet de disposer un isolant relativement épais répondant à lui seul à la performance thermique.

En charpente traditionnelle :

  • en monocouche, l'épaisseur de l'isolant mis en place entre les chevrons ne pourra pas répondre aux exigences attendues, cette solution ne pourra pas être retenue ;
  • on adoptera alors une pose sous chevrons, entre les pannes de la charpente ;
  • en deux couches, la technique consistera à disposer un isolant entre les chevrons et une deuxième couche entre les pannes.

Le pare-vapeur est un élément essentiel dans l'isolation des parois en contact avec l'extérieur. C'est une membrane étanche à la vapeur d'eau. Ce pare-vapeur est disponible sous forme de membrane ou directement collé sur certains isolants, c'est la partie papier « kraft ».

Isolation sous toiture de combles perdus

Dans les combles perdus, l'isolation est simple, elle se fera soit en déroulant un isolant sur le plancher des combles, soit par la projection d'un isolant en vrac.

Pour approfondir :

Par Patrice BEAUFORT

Ces pros peuvent vous aider