Isolation pour le plafond de son garage

Sommaire

Afin de limiter les déperditions thermiques d'une construction, il est souhaitable d'isoler les pièces non chauffées, en particulier le garage. L'isolation du garage permet de faire des économies d'énergie.

La configuration d'un plafond de garage est très variable. La solution de l'isolation du toit du garage devra s’adapter à cette configuration. Voici nos conseils.

Isolation du plafond d'un garage sous une charpente apparente

Si le plafond du garage est sous une charpente apparente, il n'y a pas de pièce chauffée au dessus, mais le garage peut être adjacent à une construction. Il y a de fortes chances de constater des déperditions thermiques par ce garage. Environ 30 % des déperditions thermiques d'une construction se font par la toiture. Pour faire des économies substantielles on a tout intérêt à isoler cette partie.

La solution la plus simple est mettre de l’isolant entre les pannes de la charpente. L'isolant restera apparent.

Le choix du mode de mise en œuvre de l'isolant est fonction du type de charpente :

  • En charpente traditionnelle, on peut isoler en une ou deux couches. En une couche, on disposera l'isolant entre les pannes de la charpente. En deux couches, la première sera disposée entre les chevrons et la deuxième entre les pannes.
  • En fermettes industrialisées, une ou deux couches sont possibles. On dispose l'isolant entre les fermettes.

Le "pare-vapeur", élément essentiel dans l’isolation des parois car directement en contact avec l’extérieur, doit être disposé côté chaud, c'est à dire à l’intérieur, sous l'isolant. Pour qu'il soit parfaitement étanche, il doit toujours être en contact avec l'isolant, sans rupture. L'isolant peut être livré avec le pare- vapeur et être collé directement dessus, il est facilement reconnaissable, c'est la partie « Kraft » du complexe.

Isolation d'un plafond de garage sous une pièce chauffée

Le garage non chauffé en contact avec une pièce chauffée au-dessus entraîne un refroidissement, un pont thermique au niveau du sol pour la pièce chauffée située juste au-dessus de son plafond. Il est donc indispensable d'isoler le plafond du garage surtout si les murs de celui-ci ne le sont pas.

Il existe plusieurs solutions :

  • La plus simple et la plus économique consiste à coller directement sur la sous-face du plancher des dalles de polystyrène. Cette solution n'est pas la plus plus performante, l'épaisseur de l'isolant étant limitée (5 mm environ).
  • Une autre solution est de réaliser un faux-plafond suspendu en plaques de plâtre, dans lequel on insère dans l'espace entre la sous-face du plancher haut et le faux-plafond un isolant thermique minéral ou végétal.

Sous une toiture terrasse ou plate : quelle isolation du plafond de garage ?

Le plafond est alors en contact direct avec l'extérieur. Dans ce cas, l'isolant ne doit jamais être en contact direct avec la sous-face de la toiture. Il est donc impossible d'y coller directement des plaques de polystyrène. Le faux-plafond suspendu est la technique qui permet de créer une lame d'air entre l'isolant et la sous-face du plancher.

Pour aller plus loin :

Par Patrice Beaufort

Ces pros peuvent vous aider