Faux plafond PVC

Écrit par les experts Ooreka

Le faux plafond est un plafond rapporté sous un plancher, ce peut être un :

Faux plafond PVC : pratique, résistant et contemporain

Le faux plafond est un plafond rapporté sous un plancher.

Le faux plafond en PVC se trouve de plus en plus dans nos intérieurs.

Il permet de libérer un espace (appelé le plénum) pour :

  • accueillir l'isolation et les câbles électriques,
  • installer un éclairage intégré.

Il apporte également une touche décorative très contemporaine, par son aspect et ses couleurs : le PVC se décline dans une grande variété de couleurs et d'aspects.

Le PVC est également très résistant à l'humidité et aux produits d'entretien : il est adapté à tous types de pièce de la maison.


Matériaux pour le faux plafond en PVC : lambris emboutables ou pas ?

Voici le matériel nécessaire à la pose d'un faux plafond en PVC :

  • suspentes (pattes métalliques au bout de tiges filetées) fixées au plancher et soutenant le faux plafond,
  • profils en acier galvanisé : positionnés en moyenne tous les 60 cm, dessinant un quadrillage tenu par les suspentes.

Il existe deux types de lambris PVC :

  • lambris emboutables : ils peuvent s'emboîter bout à bout comme un parquet,
  • lambris non emboutables : la longueur des lambris doit être au moins égale à celle de votre plafond.

Les dimensions disponibles des lames PVC :

  • longueur standard de 2,60 m jusqu'à 4 ou 6 m,
  • largeur de 19, 25 ou 38 cm,
  • épaisseur de 10 mm.

Pose du faux plafond PVC : suspendue ou fixée ?

Les faux plafonds PVC peuvent être :

  • suspendus : ils sont alors accrochés à une ossature désolidarisée de la structure porteuse,
  • fixés ou agrafés, directement sur les solives d'un plancher en bois.

Les lambris en PVC se vissent sur les profils de finition : profil de départ, d'angle sortant, d'angle rentrant et de jonction.

Étapes principales de la pose

  • Coupez ces profils à la longueur désirée puis fixez-les par leur socle aux endroits stratégiques.
  • Glissez la 1re lame dans le profil de départ puis vissez-la à l'aide de vis à tête plate de 4 mm de diamètre, sur toute sa longueur sur chacun des tasseaux rencontrés.
  • L'agrafage (minimum 12 mm) est également possible, procédez de la même manière pour le montage.
  • Puis glissez la lame suivante et couvrez ainsi la surface totale du plafond.

Bon à savoir : Les lames des bords sont glissées dans des profils en PVC.

Montage de l'ossature sur tasseaux

Le montage de ces profils peut aussi se faire par le biais de tasseaux de 30x30 cm fixés sur le support et posés perpendiculairement aux lambris.

Vérifiez la bonne planéité de ces tasseaux avec le niveau, leur épaisseur sera ajustée si nécessaire.

Des tasseaux sont posés à l'emplacement prévu de chaque profilé, fixez ces profils dessus.

Prix faux plafond PVC

Le prix d'un faux plafond PVC varie en fonction du choix des lames : qualité, aspect, coloris, finition, motifs, épaisseur.

Globalement, il faut compter entre 20 € et 60 € le m² de lames PVC.

Entrez en contact direct avec des professionnels afin d’obtenir un devis personnalisé.

Demander un devis gratuit

Pour aller plus loin


Quel est votre projet ?

Décrivez votre demande en quelques clics.

Des spécialistes de votre région vous contactent sous 48h.

Gratuit et sans engagement !

Demander des devis

Merci de préciser le type de prestation souhaitée afin de vous orienter vers les pros qu'il vous faut.

Merci de préciser votre code postal.



Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

En vous inscrivant, profitez en exclu de nos services gratuits :

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !