Sommaire

  • Avant la rénovation du plafond : quelques conseils
  • Rénovation plafond : les différents cas de figure
La rénovation d'un plafond s'entreprend comme celle d'un mur.

La rénovation d'un plafond s'entreprend comme celle d'un mur.

Il est important que le plafond possède un état de surface approprié à la finition que vous avez choisie. La préparation du plafond est donc incontournable.

Les problèmes les plus souvent rencontrés sont :

Ils peuvent être résolus par différents procédés :

Avant la rénovation du plafond : quelques conseils

Avant de débuter le chantier de rénovation, faites place nette :

  • retirez tous les meubles, les tapis, décrochez les tableaux et les luminaires,
  • il vous faut tout l'espace pour vous déplacer et agir plus facilement,
  • si vous ne pouvez pas, pensez à bâcher vos meubles.

Rénovation plafond : les différents cas de figure

Ces conseils concernent le plafond destiné à être peint, à recevoir du papier peint, du crépi ou un enduit.

Rénover un plafond qui n'est pas sain

Le plafond présente des traces de moisissures ou de traces d'humidité.

Vous devez traiter la cause de cette humidité et éliminer ce problème avant la pose.

Même si les taches disparaissent facilement en frottant avec de l'eau de Javel diluée, elles reviendront forcément.

Rénovation d'un plafond qui n'est pas lisse

On débute toujours le chantier par la préparation du plafond.

En effet le revêtement, qu'il soit papier peint, peinture, enduit ou crépi n'est pas prévu pour recouvrir les parties abîmées du plafond et sa bonne adhérence serait compromise voire impossible dans ce cas.

Voici comment procéder :

  • enlever toutes les écailles de peinture, le papier peint ancien et ce qui se détache du plafond, en grattant à la spatule,
  • griffe avec du papier de verre le plafond s'il est recouvert de peinture brillante ou satinée,
  • réparer les fissures du plafond avec un enduit de rebouchage,
  • réaliser un enduit de lissage si la surface du plafond n'est pas plane puis poncez légèrement,
  • dépoussiérer avant la pose du revêtement.

Rénovation : le plafond doit être ni trop ni pas assez absorbant

Pour une adhérence optimale de la colle ou de la peinture, la porosité du plafond doit être moyenne

Si le plafond possède un fond poreux (c'est le cas des supports de plâtre) :

  • sa porosité est alors trop élevée,
  • l'application d'une sous-couche d'impression jouera le rôle de fixateur et donnera à votre mur la bonne porosité.

Si le plafond possède un fond bloqué (c'est le cas par exemple d'un support recouvert de peinture glycéro) :

  • sa porosité est insuffisante,
  • l'application d'une couche d'accrochage permettra à votre mur de retrouver la bonne porosité.

Nous pouvons, si vous le souhaitez, vous mettre en relation avec un ou plusieurs spécialistes de votre région. Ils pourront réaliser un devis gratuit et sans engagement.

Plafond : votre guide gratuit à télécharger

Vous trouverez au sein de ce guide rédigé par des auteurs spécialisés :

  • Une vision complète pour comprendre le sujet
  • Les infos essentielles sur les différents types de plafond
  • Des conseils sur l'achat, la pose et les matériaux
Télécharger mon guide
Plafond