Réussir la pose d'un plafond suspendu

Sommaire

  • Étape 1 : Matérialisez l'emplacement du plafond suspendu
  • Étape 2 : Fixez les rails périphériques sur les murs
  • Étape 3 : Mettez les montants transversaux en place
  • Étape 4 : Posez les plaques de plâtre au plafond
Réussir la pose d'un plafond suspendu

Téléchargez cette fiche gratuite au format pdf :

  • Rédigé par des professionnels
  • Un accompagnement étape par étape
  • La liste de matériel si nécessaire
Télécharger la fiche

La pose d'un plafond suspendu est une solution adaptée si vous souhaitez corriger certaines irrégularités du plafond d'origine ou en améliorer l'isolation thermique ou phonique. Il peut également être nécessaire de créer un faux plafond lorsque l'on souhaite y passer des gaines électriques – pour la pose de spots encastrés par exemple. Pour cela, les plaques de plâtre sont le matériau le plus utilisé.

Ce type de travaux nécessite tout de même une certaine connaissance en bricolage et les plaques de plâtre pouvant être difficiles à manipuler, il est conseillé d'être deux.

Pour réussir la pose d'un plafond suspendu, il suffit de suivre les explications suivantes, étape par étape.

1. Matérialisez l'emplacement du plafond suspendu

  • Nettoyez et dépoussiérez l'ancien plafond et les murs. L'emplacement doit être propre et sain.
  • Tracez à l'aide d'un mètre, à chaque angle de la pièce, un repère à 10 cm du plafond.
  • Fixez provisoirement une vis sur un des repères sans l'enfoncer complètement.
  • Accrochez l'extrémité du cordeau à tracer sur la vis.
  • Tendez le cordeau sur toute la longueur du mur jusqu'au repère situé à l'angle opposé.
  • Faites claquer le cordeau le long du mur afin de matérialiser la ligne de pose du plafond suspendu.
  • Faites la même chose sur chaque côté du mur.

La ligne de pose du plafond suspendu est à présent matérialisée.

2. Fixez les rails périphériques sur les murs

L'étape suivante consiste à fixer les rails périphériques sur les murs. Ces rails serviront à supporter l'ossature métallique du plafond suspendu.

Posez les rails sur les 2 premiers murs

  • Placez un premier rail sur l'un des tracés.
  • Percez le mur en traversant le rail, tous les 60 cm.
  • Fixez le rail dans le mur à l'aide de chevilles à frapper :
    • Insérez une cheville à frapper dans chaque trou.
    • Insérez la vis dans la cheville.
    • Frappez la vis à l'aide d'un marteau pour l'enfoncer dans le mur.
  • Si nécessaire, coupez un rail pour compléter la ligne de pose :
    • Mesurez la longueur entre la fin du premier rail et le mur.
    • Reportez la mesure sur un rail.
    • Coupez-le avec une grignoteuse.
    • Positionnez le rail sur la ligne et percez-le tous les 60 cm.
    • Fixez-le avec des chevilles à frapper, comme expliqué précédemment.
  • Posez les rails sur le mur opposé de la même manière.

Continuez la pose des rails sur les 2 autres murs

  • Posez un rail perpendiculaire à ceux déjà posés :
    • Insérez le nouveau rail dans un de ceux déjà fixés en le présentant horizontalement, et en le faisant pivoter côté plat contre le mur.
    • Positionnez-le le long de la ligne de pose et percez-le tous les 60 cm.
    • Fixez-le avec des chevilles à frapper.
    • Complétez si besoin en coupant un morceau de rail aux bonnes mesures.
    • Mesurez, coupez et insérez-le dans le rail fixé sur le mur opposé, de manière à ce que les rails se rejoignent le long de la ligne de pose.
  • Faites la même chose sur le dernier mur.

3. Mettez les montants transversaux en place

Les montants transversaux, qui constituent l'ossature du plafond suspendu, sont maintenus grâce à des suspentes fixées dans le plafond.

Repérez sur le plafond l'emplacement des suspentes

  • Repérez au plafond avec un cordeau à poudre les axes de pose des suspentes : un tous les 2 mètres.
  • Repérez, sur le mur parallèle aux axes des suspentes, l'emplacement des montants : 1 tous les 60 cm.
  • Reportez ensuite ces emplacements sur le tracé des axes de pose des suspentes.
  • Percez et chevillez le plafond à chaque emplacement pour ensuite y visser les suspentes.

Insérez et fixez les montants dans les rails périphériques

  • Positionnez les montants sur les emplacements repérés tous les 60 cm.
  • Faites glisser les montants dans les rails périphériques : insérez-les en biais et effectuez une rotation pour les faire rentrer en force.
  • Fixez avec des vis les extrémités des montants sur le dessous des rails, en les perçant préalablement.

Fixez les suspentes au plafond

  • Mesurez la hauteur entre les montants et le plafond.
  • En fonction de cette mesure, coupez les tiges filetées avec une scie à métaux.
  • Vissez 2 écrous sur chaque tige.
  • Insérez et vissez chaque tige dans les chevilles du plafond.
  • Accrochez une suspente en l'ouvrant puis en la fermant autour du montant.
  • Clipsez-la autour de la tige filetée et vissez les écrous de part et d'autre de la suspente.
  • Vissez la suspente sur le côté du montant en perçant préalablement.
  • Fixez ainsi toutes les suspentes au plafond.

4. Posez les plaques de plâtre au plafond

Si besoin, passez les gaines électriques au-dessus de montants et fixez-les à l'aide de colliers.

Posez l’isolant

Si vous souhaitez isoler le plafond suspendu, il est nécessaire de le faire avant de poser les plaques de plâtre. Pour cela :

  • Mesurez la distance de mur à mur, dans le sens perpendiculaire aux montants transversaux.
  • Découpez les bandes d'isolant en fonction de cette longueur, en y ajoutant 30 à 40 cm.
  • Insérez les bandes d'isolant au-dessus des montants et en les faisant remonter le long des murs.
  • Faites chevaucher les lés d'isolant sur 10 cm, et déroulez-les en les découpant pour faire passer les tiges filetées.
  • Jointoyez les lés avec de l'adhésif.

Posez les plaques de plâtre

Cette opération nécessite d'être au minimum 2 personnes. Les plaques de plâtre sont difficiles à manipuler car très lourdes. Il est possible d'utiliser un lève-plaque (possibilité de louer la machine).

  • Positionnez une première plaque afin qu'elle prenne appui sur 2 murs d'angle.
  • Vissez la plaque sur chaque montant avec des vis trompettes tous les 30 cm.
  • Positionnez une deuxième plaque en la calant contre la première.
  • Vissez la plaque.
  • Il sera peut-être nécessaire de couper des plaques pour compléter la pose. Cette opération n'est pas compliquée et ne nécessite pas de matériel particulier. Pour cela :
    • Prenez les mesures et reportez-les sur la plaque de plâtre.
    • Rayez-la avec un cutter.
    • Cassez la plaque le long de la rayure.
  • Continuez la pose des plaques de la même manière.

Une fois que les plaques sont posées et fixées, il est nécessaire de réaliser les finitions.

Matériel nécessaire pour réussir la pose d'un plafond suspendu

Imprimer
Cordeau à tracer

Cordeau à tracer

À partir de 4 €

Crayon à papier

Crayon à papier

0,50 €

Cutter

Cutter

3 € environ

Marteau

Marteau

À partir de 4 €

Mètre ruban

Mètre ruban

À partir de 4 €

Perceuse

Perceuse

À partir de 30 €

Plaques de plâtre

Plaques de plâtre

Environ 8 € la plaque

Rail pour ossature métallique

Rail pour ossature métallique

Environ 1 € le mètre

Scie à métaux

Scie à métaux

À partir de 15 €

Tige filetée

Tige filetée

4 €

Vis

Vis

À partir de 2 € le sachet

Visseuse

Visseuse

À partir de 30 €

Plafond : votre guide gratuit à télécharger

Vous trouverez au sein de ce guide rédigé par des auteurs spécialisés :

  • Une vision complète pour comprendre le sujet
  • Les infos essentielles sur les différents types de plafond
  • Des conseils sur l'achat, la pose et les matériaux
Télécharger mon guide
Plafond